Réduction des émissions de méthane

  • klimaschutzprojekt-schweiz-7110-1.jpg

    The Croglio tip in Malcantone (in canton Ticino) closed in 1992. Since 1972 around 350,000 m³ of municipal waste has been deposited.

  • klimaschutzprojekt-schweiz-7110-2.jpg

    L’ancienne torche à gaz était utilisée depuis 1992 pour la décharge fermée. Son exploitation était cependant critique depuis 2004 en raison de la réduction des concentrations de gaz.

  • klimaschutzprojekt-schweiz-7110-4.jpg

    View into the control container. A data logging system provides continuous measurement data.

L’installation d’un nouveau dispositif de torches permet au sein de ce projet suisse de brûler des gaz de décharge contenant du méthane, lesquels seraient sinon librement envoyés dans l’atmosphère. Cela entraîne une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre.

Les anciennes décharges de déchets de lotissement produisent encore pendant des années sous leur couverture des gaz, lesquels peuvent théoriquement être aspirés et enfin brûlés ou utilisés dans des chaudières, turbines ou moteurs. Mais si aucun nouveau déchet n’est mis à la décharge, la qualité des gaz (quantité des gaz et valeur combustible) diminue constamment au fil des ans jusqu’à ce que l’utilisation pour la production d’énergie ou la combustion avec une torche conventionnelle ne soit plus possible. Puisque la Suisse ne connaît pas de valeurs limites légales pour les émissions de méthane, de tels gaz faibles contenant du méthane sont envoyés dans l’atmosphère sans traitement.

Sur la décharge Croglio dans le Malcantone (Tessin) fermée en 1992, env. 350 000 m³ de déchets de lotissement ont été déposés depuis 1972. Il s’est avéré toujours plus difficile à partir de 2004 de brûler les gaz de la décharge. En collaboration avec le centre écologique de Langenbruck , la technologie FLOX® (brûleur de l’entreprise e-flox GmbH) a pu être développée si bien qu’avec la torche à gaz faibles installée, il a été possible également de brûler des gaz de décharge avec une valeur combustible inférieure à la limite critique de 9 MJ/m³. Grâce à cette application et au projet réalisé, il est possible durant des décennies de brûler du gaz qui n’aurait pas été saisi avec une technologie d’origine et qui aurait été rejeté dans l’environnement.

L’installation de tels systèmes de torches demeure une mesure volontaire de l’exploitant de la décharge. Mais le développement, l’installation et l’exploitation des torches à gaz faibles engendrent des frais qui doivent être couverts. Du fait de l’achat des réductions d’émissions sous forme de certificats auprès de myclimate, le projet présent a pu être réalisé.

Tu es iciRéduction des émissions de méthane