De l'eau potable purifiée pour les écoles et les familles, grâce à des systèmes de filtrage d'avant-garde

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-1-titel-momentum.jpg

    This project has been selected for the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC)’s Momentum for Change Award! I is one of 16 inspiring Lighthouse Activities selected!

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-11.jpg

    Le manque d'accès à l'eau potable et aux installations sanitaires de base cause 1,8 million de morts chaque année dans le monde, principalement du fait de diarrhées.

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-5.jpg

    Dans le monde, les femmes et les enfants consacrent chaque jour 200 millions d'heures à chercher de l'eau; trop souvent, ils doivent se contenter d'eau non potable.

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-4.jpg

    Un exemple de traitement sans émissions: cette unité de purification solaire, qui tue tous les microbes par rayonnement ultraviolet. Bien utilisée et en fonction de l'ensoleillement, elle peut désinfecter de 11 à 44 litres d'eau en 2 à 6 heures.

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-8.jpg

    Mastula Nakanja, mère de quatre enfants, exploite un petit restaurant. «Avec chaque plat, j'offre à mes clients, gratuitement, un verre d'eau pure tirée du Solvatten. En quelques mois, ma clientèle a gonflé et je sers maintenant 70 à 100 repas par jour, au lieu de 50 auparavant.»

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-13.jpg

    La «Table-Top Tulip», dotée d'un filtre en céramique.

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-10.jpg

    Le «Table-Top Filter» non seulement purifie l'eau, mais permet de la conserver dans un réservoir spécial avec robinet, ce qui est plus hygiénique et donc meilleur pour la santé.

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-15.jpg

    Nicosia Asiimire à côté du système de traitement d'eau de sa classe, à l'école primaire Victory de Kampala. Les infections dues à des parasites et la diarrhée sont les principales causes d'absentéisme à l'école; c'est pourquoi l'eau propre est indispensable pour permettre aux enfants d'apprendre normalement.

  • klimaschutzprojekt_SafeWaterinUganda_Grosse_Wasseraufbereitungsanlage.jpg

    Les filtres chimiques et les gros systèmes à citerne, comme ici dans un internat musulman de Kampala, peuvent purifier jusqu'à 300 litres d'eau par heure.

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-14.jpg

    Sandra, enseignante de littérature au Mbogo College, avec ses élèves, devant le réservoir du nouveau système à UV de 750 litres: «Avant que nous ayons ce système, les élèves devaient apporter eux-mêmes leur eau à boire, ou l'acheter à la cantine. L'école elle-même faisait bouillir l'eau pour la purifier.Les élèves savent que l'eau de cette citerne est potable et ne l'utilisent pas pour les ablutions rituelles avant la prière (musulmane).»

  • klimaschutzprojekt-uganda-7192-9.jpg

    Le programme est déployé dans des contextes variés: districts de banlieue, comme Kawempe près de Kampala, ou villages de campagne, comme Masindi. Cette diversité procure des enseignements précieux qui serviront à l'étendre à tout le pays.

Le but principal de ce projet de protection climatique est de fournir aux ménages défavorisés et à des institutions (ici, des écoles en Ouganda) de nouvelles technologies pour purifier l'eau et la rendre potable. En réduisant l'utilisation d'énergies fossiles, il diminuera les émissions de CO2 et améliorera les conditions de vie et la santé de milliers de personnes.

225 000 personnes profitent de l’eau purifiée
225 000
personnes profitent de l’eau purifiée
100 000 litres d’eau potable par an purifiés
100 000
litres d’eau potable par an purifiés
27 tonnes de bois de chauffage sont économisées par école par an
27
tonnes de bois de chauffage sont économisées par école par an

Le manque d'accès à l'eau potable et d'installations sanitaires de base causent 1,8 million de morts chaque année dans le monde, dues principalement à la diarrhée, surtout chez les enfants de moins de cinq ans. D'après l'OMS, 884 millions de personnes sur la planète n'ont pas accès à des sources fiables d'eau potable. Un tiers de ces personnes habitent en Afrique subsaharienne. En Ouganda, 40% des familles font bouillir l'eau pour la désinfecter, mais plus encore ne la traitent pas du tout. En outre, l'utilisation de bois pour cuisiner et chauffer l'eau est l'une des principales causes de déforestation dans le monde. Consumer du bois ne nuit pas seulement à l'environnement mais aussi à la santé des familles; en outre, femmes et enfants perdent beaucoup de temps à ramasser le bois nécessaire pour la cuisine au lieu de l'occuper à des activités plus productives.

Avec le nouveau réservoir à désinfection par rayonnement ultraviolet, plus besoin de faire bouillir l'eau! On économise de l'argent tout en protégeant l'environnement. 
Mpagi, enseignante et responsable de la maintenance à l'école secondaire musulmane de Kawempe

Ce projet vise à mettre différentes technologies de purification d'eau à disposition de familles, d'écoles et d'autres institutions. Parmi les technologies en usage actuellement, on compte les filtres à rayonnement ultraviolet solaires ou électriques, les filtres en céramique ainsi que les systèmes d'ultrafiltration.En général, les systèmes de traitement industriels purifient entre 120 et 650 litres d'eau par heure, ce qui signifie qu'ils peuvent assurer les besoins en eau potable de 1 000 élèves ou plus. Et les écoles économisent 40 tonnes de bois par an! Les systèmes de filtrage plus modestes, à l'intention des ménages, traitent de 2 à 6 litres d'eau par heure. Pour les femmes et les enfants, cela représente un gain de temps considérable, car ils n'ont plus à aller ramasser ou acheter du bois pour le feu. On estime les économies de bois réalisées à 1,7 tonne par an.

Depuis que j'utilise le Solvatten pour purifier mon eau, ma clientèle a augmenté, puisque je lui offre gratuitement de l'eau pure avec les plats. Comparé à ce qu'il me rapporte, le Solvatten n'est pas cher!
Mastula Nakanja, patronne d'un restaurant à Kampala

Ce programme de protection du climat vise à généraliser progressivement les technologies de purification de l'eau dans le monde entier. Outre l'Ouganda, il pourrait être implanté dans d'autres pays comme le Rwanda, le Soudan, le Mozambique, l'Éthiopie, le Kenya ou encore Haïti. myclimate travaille main dans la main avec des organismes régionaux et internationaux pour adapter le programme et les technologies aux circonstances locales. myclimate investit les recettes issues de la compensation CO2 afin d'agrandir le projet, notamment en subventionnant l'achat des appareils, en sensibilisant les partenaires locaux et en développant les canaux de distribution.

EFFETS POSITIFS RÉALISÉS JUSQU'À PRÉSENT:

Système de purification d'eau pour des ménages privés :

  • 19 000 personnes profitent de l’eau purifiée.
  • 2 800 systèmes de purification ont été vendus à prix réduit jusqu'à présent.
  • 1 400 litres d’eau potable peuvent être purifiés par les systèmes de traitement industriels par ménage et par an.
  • Plus d’une demie tonne de bois de chauffage peut être économisée par an et par ménage. 
  • 92% des utilisateurs disent qu’il y a moins d’émanations de fumée.
  • 82% des utilisateurs disent avoir moins de diarrhée et d’autres maladies dues à l’eau insalubre.
  • 76% des utilisateurs affirment que leurs enfants manquent moins souvent l’école en raison de maladie.

Systèmes de traitement industriels, surtout dans des écoles :

  • 350 réservoirs de purification d’eau ont été installés.
  • Ainsi, plus de 205 450 écoliers et écolières ont accès aux systèmes installés.
  • Une école peut traiter et purifier près de 100 000 litres d’eau potable par an. 
  • Une école peut économiser plus de 27 tonnes de bois de chauffage en moyenne. 
Tu es iciDe l'eau potable purifiée pour les écoles et les familles, grâce à des systèmes de filtrage d'avant-garde