CROWD FUNDING: Centrales de biogaz pour la population rurale à Haïti

A fantastic new carbon offset project is waiting to be implemented. Indian expertise combined with advice from myclimate are set to help Haiti to take a step forward. But it will only work with your help.

Crowd Funding carbon offset project Haiti

La construction de 50 petites centrales de biogaz représentant une source d'énergie propre et durable pour les ménages à Haïti est l'objectif principal de ce projet pilote. Le biogaz obtenu par les effluents d'élevage doit remplacer le charbon de bois actuellement utilisé pour cuisiner.

Sans un coup de pouce supplémentaire de CHF 60'000.-, le projet pilote ne pourrait être réalisé comme prévu. Si jamais nous y arrivons grâce à ton aide, nous pourrons – avec d'autres moyens de REPIC (une plate-forme exploitée par la fédération) déjà approuvés – hisser le projet à une taille critique et déclencher ainsi un changement durable et positif à Haïti. Pour y parvenir, un projet pilote convaincant est essentiel. Il prouve au partenaire que le projet est réalisable et il représente par ailleurs un appui indispensable pour la suite. Le projet doit améliorer durablement la situation des familles à Haïti. Dans le cas d'une application positive, le projet peut être élaboré sur le moyen terme comme projet de protection climatique myclimate et prendre de l'ampleur. Sur le long terme, des centres de production et de distribution, qui permettent d'implanter la technologie dans le pays, seront aménagés dans différentes régions d'Haïti. 

Traditionnellement à Haïti, la population cuisine avec du charbon de bois sur des foyers inefficaces. En raison de leurs faibles revenus, les familles ne peuvent pas utiliser d'autres formes d'énergie. En conséquence, les ménages émettent beaucoup de CO2, ce qui nuit à l'environnement. Par ailleurs, Haïti est fortement concerné par le déboisement, ce qui conduit à de graves problèmes tels que l'érosion. 

Les centrales de biogaz sont alimentées par les effluents d'élevage, les ordures ménagères ou les déchets organiques, tous dilués dans l'eau. Le biogaz, crée par la fermentation, est utilisé pour cuisiner ou pour faire fonctionner une lampe à gaz. L'engrais bio de grande qualité, qui reste après la fermentation, rend l'utilisation d'engrais chimiques inutiles et améliore le rendement agricole. 

En plus d'éviter le déboisement et de permettre la réduction des gaz à effet de serre, la construction de centrales de biogaz a des effets positifs durables sur la population. En effet, dans les premières années, les familles ne dépensent pas plus pour les centrales de biogaz que ce qu'ils paieraient pour acheter du charbon de bois. Dès que l'investissement de la centrale est amorti, les propriétaires profitent pour plusieurs années d'une «énergie gratuite». Les risques pour la santé engendrés par la fumée baissent considérablement dans les foyers. L'hygiène et l'éclairage dans les foyers s'en trouvent améliorés. Par ailleurs, dans le cas d'une bonne utilisation des engrais, les rendements agricoles augmentent. 

En plus d'Aidha, l'organisation non gouvernementale locale ayant des racines suisses et haïtiennes, le partenariat en technologie avec SKG Sangha est également une particularité. En Inde, le partenaire de myclimate, SKG Sangha, a déjà construit des milliers de centrales de biogaz ces 20 dernières années, a expérimenté la technologie dans diverses régions rurales et s'est constamment adapté aux besoins et habitudes de la population. SKG forme Aidha à Haïti en collaboration directe et durable jusqu'à ce qu'un transfert complet des savoir-faire ait eu lieu. 

Pour te remercier de ton soutien, tu recevras une peinture unique en provenance d'Haïti, ce qui te permet indirectement de soutenir les artistes locaux.

Stay informed!