Des centrales de biogaz pour 7500 familles

Type de projet: Biogaz

Site du projet: Région Terai Arc, Népal

Statut de projet: Terminé, certificats disponibles

La réduction CO₂ annuelle: 21 088 t

Soutenu par Coop, WWF Népal construit dans la zone rurale 7 500 installations à biogaz. La consommation non durable de petit bois pour la cuisson est minimisée et la production d’électricité est remplacée par de l’énergie renouvelable. Le déboisement et les émissions de CO₂ peuvent ainsi être réduits.

La région népalaise de Terai Arc comprend divers domaines avec des espèces d’animaux et de plantes dignes d’être protégées. Afin de protéger les écosystèmes locaux, 7 500 petites installations à biogaz sont construites et installées pour des familles paysannes. Les installations à biogaz réduisent la demande de petit bois utilisé de manière non durable et diminuent ainsi les émissions de CO₂ provenant du déboisement. Les installations en forme de coupole ont été conçues au Népal et fournissent suffisamment d’énergie de cuisson pour une famille disposant d’au moins deux vaches ou buffles. Les excréments du bétail sont mélangés avec de l’eau et versés dans l’installation. La décomposition anaérobie de la substance organique entraîne la formation de biogaz conduit dans la cuisine via des connexions de tubes et employé pour la cuisson.

Le projet au sud-ouest du Népal présente plusieurs avantages pour la population locale: la recherche intensive de petit bois disparaît, des centaines d’emplois sont créés durant la planification, la construction et le maintien de l’installation et les latrines raccordées aux installations à biogaz ont été améliorées. L’usage de biogaz pour la cuisson n’entraîne pas, contrairement au petit bois, de fumée nuisible à la santé. Les restes de fermentation des installations à biogaz peuvent être employés comme engrais biologique, permettant ainsi d’améliorer les rendements agricoles.

Le projet est avant tout financé par des compensations de CO₂ de la part de partenaires comme Coop et réalisé par des organisations népalaises expérimentées. Un microsystème financier garantit que les installations appartiennent exclusivement aux paysans eux-mêmes.

Voir plus de photos sur myclimate-Facebook!

Ce projet contribue à la réalisation de 11 ODD:

  • SDG 1: L’utilisation d’engrais organiques de leur propre fabrication (slurry) permet aux petits exploitants de se libérer des engrais chimiques et d’améliorer la situation financière de la famille.
  • SDG 2: Les usines de biogaz produisent d’engrais bio, ce qui signifie que les engrais chimiques ne sont pas nécessaires et contribuent ainsi à une agriculture durable.
  • SDG 3: Depuis le début du projet, 50 250 personnes jouissent d’une meilleure qualité de l’air.
  • SDG 4: Comme ils n’ont plus à aller chercher du bois pour le chauffage (832 heures économisées par ménage et par an), les enfants ont plus de temps pour aller à l’école et faire des tâches ménagères.
  • SDG 5: Seules les femmes sont autorisées à acheter et à posséder une usine de biogaz. Cela permet d’équilibrer les rapports de force au sein de la famille et de renforcer la position des femmes.
  • SDG 7: 7 500 centrales de biogaz ont été installées depuis le début du projet.
  • SDG 8: Ce projet a permis de créer 1 607 emplois temporaires pour la population locale et de former 4 899 personnes à la gestion des usines de biogaz.
  • SDG 12: La valorisation des déchets organiques contribue à leur gestion durable. 
  • SDG 13: 115‘723 tonnes de CO₂ réduites
  • SDG 15: Jusqu’à présent, ce programme a permis d’économiser 106 495 tonnes de bois et de protéger 977 hectares de forêt contre la déforestation.
  • SDG 17: Ce programme permet le transfert, l’extension et l’implémentation des technologiques écologiques en Inde.

Situation sans projet

Bois non renouvelable comme source d’énergie

Le projét contribute aux ODD

Standard de projet

Partenaire

Numéro de projet

7119

Stay informed!