La viande de bœuf européenne

Type de projet: Efficience énergétique

Site du projet: Romania

Statut de projet: Opération, exclusif

La réduction CO₂ annuelle: 2 950 t (sur 5 ans)

Les importations de produits d'outre-mer occasionnent d'importantes émissions de CO₂. L'objectif de ce my-M-projet de protection climatique est donc de délocaliser la production de viande bovine de l'Australie et de l'Amérique du Sud vers la Roumanie. Les cheptels et la production en Roumanie seront étendus pour pouvoir renoncer à l’avenir également à l'importation de viande d'outre-mer par transport aérien. Le passage de l'avion au camion et la réduction des distances permettront de réduire les émission de CO₂.

Depuis quelque temps, la Fédération des coopératives Migros Zurich (Migros) propose à la vente du «Black Angus Beef» en provenance des Carpates de Roumanie. Auparavant, toute la viande haut de gamme venait d'Australie, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud et était importée par avion. Migros a voulu changer cet état de fait même si importer de la viande de Roumanie lui coûte plus cher que de l'importer de l'Australie ou de l'Amérique du Sud. En effet, le développement de l'infrastructure nécessaire à l'augmentation de la production de viande bovine en Roumanie occasionnera des frais élevés dans les premières années. Pour d'autres produits aussi, le choix de la durabilité est parfois plus cher.

Dans le respect de sa stratégie en matière de développement durable, Migros a lancé ce projet, dirigé par deux jeunes entrepreneurs suisses. La production européenne permettra de réduire les importations d'Angus Beef d'outre-mer et par là même les émissions de CO₂. Les bovins Angus des Carpates s'inscrivent parfaitement dans la logique de notre programme de durabilité «Génération M». 

Mattias Riedi, Fédération des coopératives Migros Zurich


La solution élaborée par Migros en collaboration avec myclimate est le my-M-FondsClimatique: Depuis début 2018, Migros compense toutes les émissions de gaz à effet de serre provoquées par le transport aérien de marchandises impossibles à transporter par voie terrestre. Le my-M-FondsClimatique ainsi alimenté permet d'appliquer cette compensation dans le cadre de projets de protection climatique développés en interne, que myclimate met en œuvre dans la chaîne d'approvisionnement de Migros. Il s'agit de projets comme celui-ci – le transport écologique de viande bovine.

Ce fonds permet à Migros de couvrir les frais supplémentaires occasionnés par l'augmentation de la production de viande en Roumanie. Lorsque ce soutien financier via le projet de protection climatique prendra fin au bout de cinq ans, la production roumaine devra être rentable sans subvention. À long terme, Migros veut remplacer la viande d'outre-mer autant que possible par de la viande de Roumanie. 

Standard et qualité suisses garantis

L'élevage repose sur le savoir-faire et la tradition suisses. Il respecte les exigences les plus strictes de la promesse de Migros concernant le bien-être animal 2020. Une certification «Migros Animal Welfare» (MAW) est prévue au second semestre de 2018 par Micarna, qui contrôlera l'intégralité de la chaîne de création de valeur. En outre, Migros contrôle la conformité de tous les fournisseurs, y compris Karpaten Meat, aux directives BSCI en matière de conditions de travail.
Ce programme de protection climatique est ouvert à toutes les coopératives de Migros qui souhaitent elles aussi importer leur viande haut de gamme depuis la Roumanie plutôt que de pays lointains.

Retour à l'aperçu du programme

Situation sans projet

Importation de viande de bœuf d'outre-mer par avion

Le projét contribute aux ODD

Standard de projet

Partenaire

Numéro de projet

7930-005

Stay informed!