Programme de subvention de Migros: Les fruits et les légumes respectueux du climat

Type de projet: Biogaz

Site du projet: Toute La Suisse

La réduction CO₂ annuelle: 10’000 t CO₂

L'objectif de ce projet de protection climatique my-M est le passage à des systèmes de chauffage à énergie renouvelable pour une production de fruits et de légumes respectueuse du climat dans les exploitations sous serre qui livrent à Migros. Le potentiel de réduction des émissions de CO₂ grâce à l'abandon des sources d'énergie fossiles dans les serres est énorme.

En Suisse, une grande partie des fruits et légumes est produite pour la consommation suisse. Les légumes prisés, tels que les tomates ou les concombres, sont souvent cultivés dans des exploitations sous serre spécialisées et ultraprofessionnelles. En plus de les protéger contre les intémpéries, les serres chauffées garantissent une croissance régulière et prolongée des plantes par rapport aux cultures en plein air. D'un point de vue économique, le chauffage aux énergies fossiles telles que le gaz naturel, le propane ou le mazout est toujours le plus avantageux en termes de coûts. Néanmoins, il entraîne d'importantes émissions de CO₂ nuisibles pour l'environnement. C'est pourquoi le fonds climatique my-M vise par ses subventions à encourager l'utilisation de systèmes de chauffage à énergie renouvelable.

Le changement climatique est une réalité. Migros s'est donc fixé des objectifs ambitieux pour réduire les émissions de CO₂ au sein même de l'entreprise. Aujourd'hui, elle va encore plus loin et souhaite réduire les émissions de CO₂ issues de la production suisse de fruits et de légumes en collaboration avec ses fournisseurs.

Stephan Blunschi, Responsable Achats fruits & légumes, Fédération des coopératives Migros

Dans la culture sous serre traditionnelle, les fruits et légumes sont généralement alimentés par un chauffage au sol et/ou chauffage en végétation à proximité immédiate des plantes. D'un point de vue écologique, différentes technologies renouvelables sont envisageables en dehors de toute faisabilité technique et économique. Les réseaux de chauffage à courte et longue distance sont idéaux par exemple pour utiliser la chaleur résiduelle générée par les processus industriels ou les installations d'incinération d'ordures. La géothermie et les pompes à chaleur utilisent la chaleur ambiante comme source d'énergie pour le chauffage. La combustion du bois, ainsi que les chauffages à copeaux ou granulés garantissent une production de chaleur automatique et continue issue de la biomasse. Enfin, l'énergie solaire et le biogaz produit en Suisse conviennent également pour chauffer les serres.

Ce projet de protection climatique encourage les fournisseurs de fruits et légumes de Migros à passer de l'énergie fossile à l'énergie renouvelable pour le chauffage de leurs serres. Chaque année, le fonds soutient, parmi tous les projets de transformation présentés, les projets qui réunissent le plus de critères de développement durable. Le montant de cette subvention est défini par projet et versé par le fonds climatique my-M aux producteurs, qui cèdent en contrepartie leurs droits de réduction des émissions. Le modèle prévoit une subvention unique plus une indemnisation annuelle au sein de l'entreprise.

Situation sans projet

Chauffage fossil des serres

Standard de projet

Partenaire

Numéro de projet

7930-001

Stay informed!