Dernière modification

Qu’est-ce que l’effet de serre anthropique?

L’effet de serre anthropique provient de gaz à effet de serre d’origine humaine qui renforcent l’effet de serre naturel, entraînant ainsi le réchauffement de la Terre. Ce changement sensible du climat a des répercussions considérables sur l’humain et sur son environnement.

Selon le sixième Rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) relatif aux éléments scientifiques du changement climatique, l’«influence de l’homme sur le réchauffement de l’atmosphère, des océans et de la terre est établie.» Depuis le cinquième rapport, l’influence humaine sur les événements extrêmes comme les vagues de chaleur, les fortes précipitations, les périodes de sécheresse et les cyclones tropicaux a été prouvée de façon encore plus évidente.  

Outre le changement climatique causé par les hommes, les variations climatiques naturelles continuent évidemment d’exister. Cependant, à long terme, l’effet de serre anthropique dépassera nettement les variations naturelles sous plusieurs aspects. Mais quelles sont les différences entre l’effet de serre naturel et celui d’origine humaine? 

 

 

L’effet de serre naturel comme fondement de la vie 

L’atmosphère est composée de divers gaz, dont le dioxyde de carbone, CO2. Les rayons de soleil traversent l’atmosphère pour atteindre la surface de la terre. Une partie du rayonnement solaire est réfléchie, une partie de l’énergie des rayons solaires est absorbée et restituée sous forme de chaleur. Le dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère retient cette chaleur et la garde dans l’atmosphère. C’est ce que l’on appelle l’effet de serre naturel. 

Cette absorption de la chaleur ou effet de serre est un procédé naturel sans lequel la vie n’existerait pas sur notre planète. Sans l’effet de serre, la température de notre planète serait constamment négative. Outre l’effet de serre, d’autres processus naturels, comme par exemple l’activité variée du soleil, influent sur la température. De même, la position des continents a des répercussions directes sur la circulation océanique et de l’air et donc sur le climat en général. De plus, lors d’éruptions volcaniques, des quantités importantes de CO2, mais aussi d’aérosols, de cendres et de poussières sont propulsées dans l’air, ce qui peut entraîner un refroidissement planétaire provisoire.  

 

 

L’effet de serre anthropique, conséquence de l’industrialisation 

L’effet de serre anthropique vient s’ajouter à ces évolutions naturelles. Il résulte des activités humaines qui multiplient les émissions supplémentaires de gaz à effet de serre, empêchent le rayonnement solaire de quitter l’atmosphère et entraînent donc une certaine accumulation de la chaleur. Cette évolution est due à l’industrialisation et à la combustion de sources d’énergie fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel qui y est liée ainsi qu’à l’utilisation à grande échelle des sols, notamment le déboisement des forêts tropicales.

Le réchauffement de la planète à l’exemple de la Suisse. Les années les moins chaudes sont représentées en bleu, les plus chaudes en rouge. En comparaison à la période de référence de 1961 à 1990. Source: MétéoSuisse, 2022

 

Depuis l’industrialisation, la température moyenne de la surface de la terre a augmenté de plus d’1° C, une augmentation d’une rapidité exceptionnelle. Les quatre dernières décennies ont toutes été plus chaudes que toutes les décennies précédentes depuis 1850. 

Le graphique ci-dessous révèle qu’outre le dioxyde de carbone (CO2), d’autres gaz d’origine humaine amplifient l’effet de serre comme le méthane (CH4), mais aussi le protoxyde d’azote (N2O), plus connu sous le nom de «gaz hilarant» ainsi que l’ozone (O3) et les hydrofluorocarbures (HFC).

Les relevés du climat mondial témoignent des pics significatifs de la concentration des gaz à effet de serre CO2, CH4 et N2O depuis le début du siècle dernier. Source: myclimate, brochure climatique, 2019

 

En 2019, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, les concentrations de CO2 dans l’atmosphère ont atteint un record jamais vu depuis au moins deux millions d’années. La part de méthane et de gaz hilarant dans l’atmosphère était également très élevée, atteignant un taux inégalé depuis 800’000 ans. 

 

 

Le réchauffement de la planète, une conséquence de l’effet de serre anthropique 

Le réchauffement de la planète modifiant considérablement les écosystèmes, les conséquences du changement climatique sont graves également pour les hommes. L’augmentation des températures de l’air et des océans entraînent petit à petit la fonte des masses de glace et de neige. Fonte des glaciers et des calottes glaciaires. De plus, ce phénomène conjugué à la hausse du volume d’eau associée aux températures accrues entraîne l’augmentation du niveau de la mer. Les risques d’inondations et la disparition de divers habitats sont imminents. En outre, des phénomènes météorologiques extrêmes, comme les tempêtes, la sécheresse ou les inondations, sont de plus en plus probables et intenses en raison du réchauffement de la planète.  

Ces conséquences directes du changement climatique ont des répercussions pour l’homme et l’environnement comme l’augmentation de crises liées à la faim et à l’eau, la perte de la biodiversité, les risques sanitaires dus aux canicules ou les migrants du climat résultant de tous ces problèmes.  

Par ailleurs, le changement climatique provoque des effets irréversibles, appelés également points de bascule, comme par exemple la fonte des calottes glaciales, la disparition de la forêt tropicale amazonienne, le dégel du pergélisol et notamment l’acidification des océans due aux émissions de méthane et de dioxyde de carbone.  

 

Sources: GIEC, 2021, Summary for Policymakers, SPM); MétéoSuisse, 2022; Klimafakten.de 

Vous trouverez de plus amples informations sur le changement climatique et la protection du climat en Suisse dans notre Brochure climatique

Calculez vos émissions de CO2 et apportez votre soutien à une protection efficace du climat.

Soutenir dès maintenant

Restez informés!