Mobility investit dans des véhicules électriques et vise la neutralité climatique

Mobility s’engage pour la durabilité écologique depuis sa création. En tant que partenaire myclimate de longue date, l’entreprise de covoiturage développe sa solution de compensation volontaire, et étend ainsi encore son engagement en faveur de la protection du climat. La coopérative se fixe des objectifs climatiques très ambitieux: outre la mise en place d’une flotte qui fonctionne entièrement sur des énergies renouvelables d’ici 2030, elle veut devenir une entreprise climatiquement neutre en intégralité d’ici 2040 au plus tard.

D'ici 2030 au plus tard, Mobility convertira complètement sa flotte à la mobilité électrique. Photo: Mobility

Au lieu de proposer la compensation classique, Mobility offre à sa clientèle une solution de compensation des émissions de CO2 pour seulement trois centimes par kilomètre. Grâce au programme myclimate «Cause We Care», Mobility double désormais toutes les contributions climatiques de la clientèle et verse six centimes dans le fonds «Cause We Care» à objectif défini. Comme auparavant, ces fonds viendront compenser les émissions de CO2 des trajets automobiles grâce à des projets myclimate de protection du climat. Mais désormais, une part du montant sera investie dans les mesures de durabilité de Mobility, c’est-à-dire dans le développement d’une flotte respectueuse du climat. myclimate assurera le contrôle de l’utilisation des moyens. Les utilisateurs-trices de Mobility peuvent d’orest et déjà non seulement compenser les émissions de CO2 générées par leurs trajets, mais aussi accélérer le remaniement de la flotte de véhicules en circulation chez Mobility en vue de l’utilisation exclusive d’énergies renouvelables.

Roland Lötscher, CEO de Mobility, explique en entretien la stratégie climatique de l’entreprise de covoiturage.

Quelle est la stratégie de Mobility en matière de durabilité, et quelles en sont les étapes? Comment la stratégie est-elle mise en œuvre, concrètement?

D’ici 2040, nous voulons être climatiquement neutres, et même ensuite réduire nos émissions anciennes. Sur la voie vers cet objectif à long terme, nous remanions notre flotte pour passer intégralement à l’électromobilité sans émissions d’ici 2030 au plus tard. Pour commencer, nous allons ramener d’ici 2023 les émissions de CO2 de nos véhicules en dessous de la barre de 95 g de CO2 par km fixée par la Confédération. Dans le cadre de l’initiative myclimate «Cause We Care», les contributions à la protection du climat versées par la clientèle de Mobility sont encore doublées.

Où va cet argent supplémentaire, concrètement?

Il est versé d’une part au profit de l’extension rapide de notre flotte de véhicules électriques, par exemple dans l’acquisition des véhicules ou dans l’infrastructure de chargement, et d’autre part du cofinancement de divers projets d’accompagnement de Mobility, comme des formations à la conduite des véhicules électriques pour la clientèle ou des tests de concepts de chargement.

Qu’entend Mobility par flotte sans émissions? Comment investit-on dans une telle flotte?

Cela signifie que tous les véhicules que l’on peut réserver sur notre plateforme ne génèrent aucune émission lors du trajet et de la consommation d’énergie. Nous voulons atteindre cet objectif d’ici 2030 au plus tard, en donnant la priorité aux véhicules électriques. Nous investissons dans le matériel, à savoir les véhicules et les stations de chargement, mais aussi dans le savoir-faire relatif à la mise en place et à l’exploitation de l’électromobilité.

Comment Mobility vit-elle le partenariat avec myclimate?

Le partenariat avec myclimate est très précieux pour Mobility. D’une part, myclimate fournit de vastes connaissances en matière de durabilité. D’autre part, elle fonctionne comme un garant de la qualité et un centre de contrôle pour Mobility. Grâce à myclimate, nous pouvons être sûrs que les calculs complexes de neutralité climatique sont solides.

 

Stay informed!