Les fourneaux efficaces réduisent le déboisement

Type de projet: Fours efficaces

Site du projet: Debub et Gash Barka, Erythrée

Statut de projet: Terminé, certificats disponibles

La réduction CO₂ annuelle: 2 500 t

Le projet de protection climatique en Erythrée soutient les habitants de village dans la construction de fours efficaces sans fumée. La réduction de la fumée et des gaz à effet de serre est un bienfait pour le climat et profite dans le même temps à la santé des femmes et des enfants.

92

% des utilisateurs du four affirment avoir des meilleures conditions de santé

2 300

femmes formées

16 700

bénéficiaires

Le projet en Erythrée est mené par le Comité suisse de soutien à l’Erythrée (SUKE) en commun avec l’organisation partenaire d’Erythrée Vision Eritrea.

Chaque foyer dispose jusqu’ici en Erythrée d’un dit four de Mogogo, avec lequel est préparée la galette de pain traditionnelle (Injera). Les fours ne disposent pas cependant d’échappement des fumées et consomment de grandes quantités du bois de combustion peu abondant dans la région. Le nouveau modèle de four de Mogogo sans fumée et à économie d’énergie a été développé et testé par le ministère de l’énergie d’Erythrée. Les nouveaux fours ne produisent plus aucune fumée nuisible à la santé lors de la cuisson dans le foyer, un bienfait pour la santé des femmes et des enfants. Le nouveau Mogogo économise en outre à peu près 50 pour cent du bois de combustion. La consommation de bois de combustion et ainsi le déboisement et les émissions de gaz à effet de serre sont de ce fait réduits. Le projet présente également des avantages sociaux: la population s’épargne le ramassage pénible du bois de combustion et le temps de cuisson est raccourci. Il reste donc plus de temps pour d’autres travaux. Puisqu’il faut moins dépenser d’argent pour l’achat coûteux de bois de combustion, le projet soutient les familles les plus pauvres d’Erythrée et entraîne une compensation sociale.

Le projet a été mis en oeuvre avec succès fin 2011 avec la construction de 2 900 four mogogo plus efficaces. Plus de 16 000 personnes bénéficient de la cuisine efficace et propre. Lors du monitoring annuels 100% des utilisateurs rapportent une santé et qualité d'air améliorée.

 

Le projet contribue à 9 ODD :

Les ménages passent moins de temps à ramasser le bois de chauffage et à préparer le combustible.

92 % des utilisateurs de poêles déclarent une amélioration de la qualité de l'air dans les cuisines et de meilleures conditions sanitaires.

2 331 femmes ont été formées.

16 878 personnes bénéficient d'une cuisine efficace et propre.

340 emplois temporaires ont été créés.

Chaque fourneau réduit la consommation de bois de chauffage de 0,7 tonne par an.

Chaque fourneau permet d'éviter 1 t de CO2e par an.

Le projet a permis d'économiser 17 300 tonnes de bois de chauffage, soit 540 ha de forêt.

2 981 cuisinières efficaces ont été installées.

Situation sans projet

Utilisation de combustibles de biomasse non renouvelables

Numéro de projet

7121

Stay informed!