Réduction du méthane grâce à l'évasement (Suisse)

Type de projet: Gestion des déchets et compost

Site du projet: Lavertezzo, Kanton Tessin

Statut de projet: In Betrieb, exklusiv

La réduction CO₂ annuelle: 770 t

La décharge de Pizzante aujourd’hui à l’arrêt produit des émissions de méthane qui se diffusent sans traitement dans l’atmosphère depuis 2012. Grâce à l’installation d’une nouvelle torche haute température, ce projet de protection climatique suisse permet de réduire les émissions de méthane néfastes pour le climat.

La décharge de Pizzante «1» a servi jusqu’en 1996 et la «2» jusqu’en 2005 à collecter les déchets ménagers. Etant donné que les décharges produisent des gaz chargés de méthane même après leur arrêt, les gaz de décharge ont continué d’être brûlés au moyen d’une torche haute température. En raison de la faible quantité de gaz et de leur faible concentration en méthane, la torche n’était plus utilisée qu’occasionnellement depuis 2009. En 2012, elle a été totalement mise à l’arrêt. Comme la température de brûlage était basse, une combustion propre et complète n’était plus assurée. Depuis, le gaz de décharge s’est diffusé sans traitement dans l’atmosphère.

Le projet permet la reprise du brûlage des gaz de décharge en installant une nouvelle torche haute température. Cette nouvelle torche assure le brûlage à partir d’une faible teneur en méthane, ce qui permettra de maintenir la combustion des gaz de décharge pendant une nouvelle période de 13 ans environ, et de réduire les émissions de méthane nocives pour le climat.

Comme la Suisse ne connaît pas de limite légale pour les émissions de méthane, l’installation d’une telle torche reste une mesure volontaire. Néanmoins, le développement, l’installation et l’exploitation de la torche à gaz pauvre génèrent des coûts qu’il faut couvrir. Seule la vente d’attestations de réduction des émissions de la Fondation myclimate à Klik permet de financer le projet actuel.

 

Le projet contribue à 1 ODD:

Lors de la combustion, le méthane est entièrement transformé en CO₂ et en eau, ce qui le rend 25 fois moins nocif pour le climat.

Situation sans projet

Deponiegas gelangt unbehandelt in die Atmosphäre

Standard de projet

Financé par

Numéro de projet

7812

Restez informés!