Dernière modification

Qu’est-ce que la décarbonation?

Les émissions de gaz à effet de serre résultant de l’activité humaine, et la hausse des températures mondiales qui en résulte, sont une cause majeure du changement climatique. Avec la décarbonation – le passage des combustibles fossiles aux sources d’énergie renouvelables et sans carbone – les Etats et les entreprises veulent réduire et empêcher les émissions de CO₂ dans le monde entier. Les objectifs climatiques actuels sont malheureusement trop peu ambitieux pour juguler efficacement le changement climatique.

La décarbonation consiste à abandonner dans les meilleurs délais l’utilisation de combustibles fossiles comme le charbon, le gaz naturel ou le pétrole, au profit de sources d’énergie renouvelables et sans carbone. Pour juguler le changement climatique, il faut réduire ou empêcher les émissions de gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone (CO₂) en particulier dans les secteurs qui consomment beaucoup d’énergie, comme la mobilité ou la production d’énergie et de chaleur.

Depuis l’accord de Paris en 2015 au moins, bon nombre d’Etats et d’entreprises se sont engagés pour la décarbonation dans le monde entier. Ils doivent prendre des mesures de développement durable à court et à long terme pour minimiser les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, et devenir climatiquement neutres d’ici 2040 ou 2050.

 

Pourquoi la décarbonation est-elle importante?

La combustion de sources d’énergie fossiles rejette des gaz à effet de serre dans l’atmosphère et renforce l’effet de serre. C’est le principal moteur du réchauffement, et donc du changement climatique: Avec un réchauffement de la température moyenne mondiale de plus de 1,5°C par rapport l’époque préindustrielle, le climat mondial changerait de manière irréversible, ce qui entraînerait des conséquences désastreuses.

 

Quel est le niveau de décarbonation actuel dans le monde?

En signant l’accord de Paris en 2015, la majeure partie de la communauté mondiale s’est fixé pour objectif de limiter la hausse de température mondiale d’ici 2100 à 1,5°C maximum par rapport à l’ère préindustrielle. Cet objectif doit être atteint d’ici 2050, essentiellement par des mesures de développement durable à court et à long terme dans le sens de la décarbonation. Mais les objectifs climatiques et les valeur d’émissions actuels des différents pays montrent que les promesses et les efforts ne suffisent pas encore à respecter cet objectif élémentaire.

D’après la situation actuelle, nous aurions deux fois la quantité de gaz à effet de serre autorisée pour l’objectif de 1,5°C qui serait émise en 2030 dans le monde. La température mondiale augmenterait donc de 2,4°C d’ici 2100 – les calculs optimistes prévoyant environ 2,1°C ou 1,8°C d’ici 2100 (voir graphique). Bien que plusieurs Etats aient présenté des objectifs climatiques ambitieux à Glasgow (COP26) et se soient exprimés d’une même voix en faveur du retrait progressif des énergies fossiles, les efforts actuels ne suffisent pas à limiter efficacement le changement climatique.

 

Comment faire progresser la décarbonation?

Pour atteindre les objectifs climatiques nécessaires de l’accord de Paris, la communauté mondiale doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans les plus brefs délais. Le monde politique, économique et la société doivent amorcer et poursuivre une transition énergétique avec des objectifs climatiques ambitieux et des mesures de développement durable efficaces afin de renoncer à l’utilisation de combustibles fossiles dans la mesure du possible. Il s’agit finalement de réduire l’empreinte carbone au niveau étatique, économique et personnel, tout en promouvant les technologies et sources d’énergie renouvelables et sans CO₂. Les entreprises disposent de différentes possibilités pour calculer et réduire efficacement leur empreinte carbone dans le cadre de stratégies de développement durable complètes, et par là même contribuer activement à la décarbonation de l’économie.

 

Sources:

 

Vous trouverez de plus amples informations sur le changement climatique et la protection du climat en Suisse dans notre Brochure climatique

Avec le calculateur myclimate CO₂, vous pouvez calculer et compenser vos émissions de CO₂.

Compensez maintenant

Partager

Restez informés!