Qu’est-ce que le climat?

Le terme "climat" désigne l’analyse scientifique de l’évolution de la météo sur une longue période. Même si le climat n’est pas directement perceptible, ses conséquences sont toutefois bien réelles. Quelle est la différence entre la météo et le climat ? Et quels sont les facteurs et les moteurs du climat?

Quelle est la différence entre la météo et le climat?

Grafic décrivant l'évolution des températures à Paris-Montsouris en Juin 2019

Infoclimat.fr (2019). Progression des températures, Juin 2019, Paris-Montsouris
Récupéré le 13.11.20 de https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/1er/juin/2019/paris-montsouris/07156.html

 

La météo

Les différents états que nous observons et ressentons dans l’atmosphère sont des phénomènes météorologiques (p. ex. la température, les précipitations, l’humidité, la force et l’orientation du vent, etc.). Ils se réfèrent toujours à une période relativement courte de quelques heures, jours ou semaines et sont indiqués pour un lieu ou une région donnée. Les variations météo à grande amplitude (intervalle de fluctuations) et à vitesse élevée sont normales : il s’agit par exemple du cycle jour/nuit ou des saisons.

 

Le climat

Le terme « climat » désigne la moyenne des phénomènes météorologiques dans un lieu ou une région donné(e), voire sur la planète entière, sur une période d’au moins 30 ans. Cette période est définie comme la norme. Compte tenu de ce vaste horizon temporel, le climat est un système lent et plus stable. Il peut connaître des modifications, mais celles-ci se produisent considérablement plus lentement et l’intervalle de fluctuations est également beaucoup plus restreint. Ainsi, le climat est déterminé par de nombreux facteurs.

 

Les facteurs climatiques

Le climat régnant sur notre planète est déterminé par les facteurs physiques suivants :

Atmosphère

La concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère joue un rôle important dans la température mondiale moyenne.

Soleil

Le rayonnement solaire est la principale source de chaleur pour le système climatique. Le rayonnement émis par le soleil est soumis à des fluctuations cycliques.

Courants océaniques

Des courants comme le Gulf Stream transportent de grandes quantités d’énergie et façonnent le climat de régions entières.

Circulation atmosphérique

Elle répartit les gaz, l’eau et l’énergie dans l’atmosphère et détermine avant tout le climat régional.

Paysage et végétation

La composition du sol et de la végétation détermine la quantité de rayonnement absorbée par la surface de la Terre.

Tectonique

Le déplacement des masses terrestres influence la quantité de rayonnement qui tombe sur les zones maritimes et celle qui tombe sur les masses terrestres. Les zones maritimes se réchauffent plus fortement que les masses terrestres.

Excentricité (cycles de Milankovic)

L’orbite de la Terre autour du soleil change au bout d’environ 100 000 ans. Elle devient d’abord plus ronde, puis de nouveau plus elliptique.

Précession

En environ 21 000 ans, l’axe de la Terre oscille une fois autour de l’axe vertical comme une toupie boiteuse.

Inclinaison de l’axe de la Terre

L’angle de l’axe de la Terre varie entre 22,5 et 24 degrés sur une période de 41 000 ans.

 

Le climat terrestre est le résultat de tous ces facteurs ; le moindre changement de l’un de ces facteurs entraîne donc un changement sur le climat. Toutefois, certains facteurs comme les éruptions volcaniques n’ont qu’un impact à court terme sur le climat. En revanche, les fluctuations de l’orbite terrestre modifient très lentement le climat sur des centaines de milliers d’années.

 

Le climat sur Terre

L’atmosphère et sa composition jouent un rôle central pour notre climat.

Cette enveloppe gazeuse rend tout simplement la vie sur Terre possible, car elle nous protège de certains facteurs extérieurs nocifs comme le rayonnement ultraviolet.

Les phénomènes météorologiques sont perceptibles dans la couche la plus basse de l’atmosphère, la « troposphère ».

Dans cette couche, le vent garantit également l’échange de chaleur entre les régions chaudes et froides. Outre l’oxygène et l’azote, l’atmosphère contient également différents gaz à effet de serre : la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et l’oxyde nitreux (N2O).

Ces gaz ont la propriété d’absorber le rayonnement solaire à grande longueur d’onde émis à la surface de la Terre puis de le réémettre en partie vers cette surface, ce qui entraîne une hausse de la température tout en réduisant l’effet de refroidissement par la réflexion du rayonnement solaire.

Ce processus naturel s’appelle l’effet de serre et contribue à une hausse de température mondiale moyenne d’environ 33 °C. La vapeur d’eau est responsable de près des deux tiers de l’effet de serre, tandis que le CO₂ (22 pour cent), l’ozone (7 pour cent), le N₂O et le CH4 sont responsables du tiers restant.

C’est pour cette raison que la température moyenne de la Terre avoisine les +15 °C et non les –18 °C, température qui pourrait être atteinte sans l’effet de serre naturel. Les émissions de gaz à effet de serre par les êtres humains viennent renforcer cet effet naturel.

Avec le calculateur myclimate CO₂, vous pouvez calculer et compenser vos émissions de CO₂.

Compensez maintenant

Restez informés!