Portrait de partenaire – Yverdon-les-Bains Énergies se consacre au développement durable

Yverdon-les-Bains a obtenu le label «Cité de l’énergie» en 2010. Avec l’Agenda 21, Yverdon-les-Bains a introduit un programme d’action pour la mise en œuvre concrète du développement durable à l’échelle communale. Parmi ces mesures, Yverdon-les-Bains Énergies propose du gaz naturel climatiquement neutre en collaboration avec myclimate.

Philippe Gendret, chef de service Yverdon-les-Bains Énergies.

Philippe Gendret, veuillez nous décrire l’entreprise d’approvisionnement énergétique Yverdon-les-Bains Énergies en quelques mots. Combien de clients approvisionnez-vous et quels produits leur proposez-vous?

Yverdon Énergies alimente 18’000 clients en électricité, gaz, eau, câbles à fibres optiques et énergie thermique. L’entreprise applique un programme de développement durable qui repose sur la vision politique et la stratégie énergétique 2050 votée par la population.

Comment voyez-vous l’avenir du gaz naturel dans le mix énergétique suisse?

Yverdon-les-Bains est une ville située en plaine. Nous n’avons aucun talus et des conditions globalement inadaptées aux produits hydroélectriques. Même si nous avons des programmes photovoltaïques ou des projets de parcs éoliens, notre principale source d’énergie restera le gaz dans les prochaines décennies encore. Le marché du biogaz va croître et nous allons développer des solutions «power to gas» qui utilisent l’électricité d’éoliennes ou d’installations photovoltaïques.
Notre prochain défi consistera à produire du méthane gazeux (CH4) à partir d’eau (H2O) et de dioxyde de carbone local (CO₂). Ce nouveau produit sera proposé en plus du gaz naturel.

Pourquoi Yverdon-les-Bains Énergies propose-t-elle du gaz climatiquement neutre à ses clients?

Pour être cohérente avec la stratégie politique de notre ville. Toute la commune d’Yverdon-les-Bains s’efforce d’être la plus climatiquement neutre possible en matière d’énergie. Pour notre avenir et l’avenir de nos clients, toute personne au sein de l’administration se doit d’appliquer un programme durable.

Depuis 2017, vous collaborez avec myclimate. Dernièrement, vous avez décidé de prolonger cette collaboration de trois ans. Pourquoi avez-vous choisi myclimate comme partenaire?

Parmi les multiples moyens dont dispose Yverdon pour réaliser ses objectifs en matière de politique durable, les programmes de myclimate offrent le meilleur effet de levier pour garantir un avenir plus propre et endiguer le réchauffement de la planète. Les projets de protection climatique myclimate sont efficaces et soumis à des contrôles rigoureux. Avec myclimate, notre entreprise et nos clients sont certains que l’argent est bien investi dans des projets de qualité sélectionnés par nos soins.

Yverdon-les-Bains est certifiée «Cité de l’énergie» depuis 2010 et avec votre Agenda 21, vous proposez un programme d’action garantissant un développement durable au sein de votre entreprise. Cela influence-t-il également votre gamme de produits d’électricité et de gaz et de quelle manière?

Toute la municipalité s’engage en faveur du développement durable. C’est notre mode de travail entrepreneurial et de pensée. Prenons l’exemple de l’augmentation de l’électromobilité: quatre services – Mobilité, Sécurité, Agenda 21 et Yverdon Énergies – s’engagent à minimiser les émissions de CO₂, et à utiliser et transformer l’énergie locale.

Yverdon Énergies travaille depuis 2016 en partenariat avec myclimate et propose comme solution à ses 18’000 clients du gaz naturel climatiquement neutre. Pierre Dessemontet, conseiller municipal d’Yverdon-les-Bains, souligne l’importante contribution des entreprises d’approvisionnement locales dans la lutte contre le changement climatique: «En tant que responsables du service d’approvisionnement d’une ville moyenne, nous sommes plus en mesure que d’autres de lutter contre le changement climatique car nous sommes le principal fournisseur d’énergie de notre commune. Nous pouvons donc avoir une influence et promouvoir les sources d’énergie plus écologiques: électricité issue de l’énergie hydraulique, vent et soleil à la place du charbon ou de l’énergie nucléaire, sources de chaleur vertes telles que l’énergie thermique issue des stations dépuration ou du bois local et, si possible, gaz renouvelable à la place des combustibles fossiles. Le service d’approvisionnement d’une ville devrait toujours être le pionnier de la lutte contre le réchauffement de la planète.»

Plus d'informations sur les produits d'Yverdon-Les-Bains Énergies: vidéo

Stay informed!