Installations de biogaz en milieu rural

Type de projet: Biogaz

Site du projet: Uttarakhand, Inde

Statut de projet: En cours, exclusif pour Coop

Le projet, financé par Coop et réalisé avec le WWF Suisse, Helvetas et l'ONG locale Partners in Prosperity (PnP) vise à construire au total 3 900 centrales de biogaz dans des foyers des régions rurales de l'État indien de l'Uttarakhand. Le remplacement du bois de chauffage par du biogaz a pour effet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces centrales de biogaz s'ajoutent à l'engagement existant de Coop, de Reismühle Brunnen et de Helvetas auprès des riziculteurs dans cette région: Ils y ont construit une chaîne de création de valeur équitable pour le riz, avec comme objectif d'améliorer les revenus des riziculteurs et de passer à des modes de culture écologiques.

21,450

persons benefit from better air quality

3,900

biogas plants installed

536

ha of forest saved

L'utilisation de centrales de biogaz représente un pas en avant supplémentaire et permet de freiner l'utilisation courante de bois pour le chauffage. Ainsi, les effets du projet ne se résument pas seulement à une baisse des émissions de carbone. Les avantages suivants sont de plus attendus: réduction de la déforestation dans la région et ainsi protection de l'habitat de tigres menacés, accroissement du stockage du carbone dans les forêts, amélioration de l'état de santé des femmes et des enfants grâce à la réduction des émanations de fumée dans la cuisine, gain de temps pour les femmes, réduction des émissions de méthane dans les rizières grâce à l'utilisation de résidus de fermentation comme engrais naturel à la place du fumier de ferme non décomposé, amélioration de la productivité agricole grâce à l'utilisation d’engrais biologique (moins de blocage d'azote temporaire dans le sol, nutriments plus faciles d'accès pour l'application d'engrais en surface), possibilité pour des travailleurs qualifiés de proposer leurs services pour la construction, l'entretien, la commercialisation et le financement des centrales de biogaz, et résistance accrue de la population face aux conséquences du changement climatique grâce à des coûts moindres permettant des revenus plus élevés et une meilleure rentabilité à la suite du développement des compétences des personnes.

Ce projet soutient les riziculteurs du projet «Fairtrade» de Coop via une centrale de biogaz. Ainsi, ils gagnent du temps sur le ramassage du bois de chauffage tout en bénéficiant d'un mode de cuisson sain et d'engrais biologiques pour leurs rizières.

Annina Böhlen, Fond Coop pour la durabilité

L'utilisation de résidus de fermentation permettant la production de riz biologique dans la région est un avantage de taille pour le développement durable. Grâce à cette méthode, moins de méthane est relâché dans l'atmosphère qu'en appliquant directement du fumier. Le partenaire du projet sur place soutient la production de riz basmati cultivé biologiquement dans la région et, grâce à un prix de vente plus élevé, permet aux paysans défavorisés d'être mieux rémunérés qu'en cultivant le riz de façon conventionnelle avec de l'engrais chimique. Cela montre que le projet de Coop et de Reismühle Brunnen représente une contribution globale au développement durable des populations rurales participantes. Ces bénéfices pour le développement durable permettent de lancer le projet dans la catégorie «projet à petite échelle» avec une certification Gold Standard.

Ce projet est crucial aux yeux du WWF: il réduit le conflit entre les tigres et les humains, puisque les femmes n'ont plus besoin d'aller chercher du bois dans la jungle.

Bella Roscher, WWF Suisse

La capacité des centrales installées est variable et adaptée au nombre de personnes et à la taille de l'élevage. Coop préfinance un tiers du coût d'une centrale de biogaz. Il est probable qu'un deuxième tiers du coût soit financé par des subventions du gouvernement indien ou par des entreprises. Les familles doivent prendre en charge un tiers du coût global des centrales de biogaz. Afin de permettre aux habitants de financer les centrales, ils ont la possibilité de fournir des matériaux disponibles localement ou de la main-d'œuvre. Alternativement, ils peuvent s'acquitter d'une participation financière. L'obtention de subventions pour les centrales, leur exploitation, leur entretien, la formation des personnes à leur utilisation ainsi que le contact avec les habitants de régions reculées et toutes les autres activités en relation avec le projet sont couverts par la compensation CO₂.

Résultats atteints à la fin 2018:

  • ODD 1: L’utilisation d'un engrais organique de leur propre fabrication (slurry) permet aux petits exploitants de se libérer des engrais chimiques et d’améliorer la situation financière des familles.
  • ODD 2: Les centrales de biogaz produisent de l'engrais bio et permettent de réduire l'utilisation d'engrais chimiques, ce qui contribue à une agriculture durable.
  • ODD 3: Depuis le début du projet, 21 450 personnes bénéficient d'une meilleure qualité de l'air.
  • ODD 4: Comme ils n’ont plus à aller chercher du bois pour le chauffage, les enfants ont plus de temps pour aller à l’école et faire leurs devoirs.
  • ODD 5: Seules les femmes sont autorisées à acheter et à posséder une centrale de biogaz. Cela permet d'équilibrer les rapports de force au sein de la famille et de renforcer la position des femmes.
  • ODD 7: Plus de 3 900 centrales de biogaz ont été installées depuis le début du projet.
  • ODD 8: Ce projet a permis de créer 7 emplois fixes pour la population locale et de former plus de 600 personnes à l'utilisation des centrales de biogaz.
  • ODD 12: La valorisation des déchets organiques contribue à leur gestion durable.
  • ODD 13: Chaque centrale de biogaz permet d'éviter l'émission de 5,7 tonnes de CO₂ et l'utilisation de 3,5 tonnes de bois par an. Depuis le début du projet, 33 909 tonnes d'émissions de CO2 ont été évitées.
  • ODD 15: Jusqu'à présent, le programme a permis d'économiser 39 149 tonnes de bois et de protéger 536 hectares de forêt de la déforestation.
  • ODD 17: Le programme permet le transfert, la diffusion et l'implémentation de technologies écologiques en Inde.

Situation sans projet

Using wood, forest litter and dung as fuel

Le projét contribute aux ODD

Standard de projet

Partenaire

Numéro de projet

7204

Stay informed!