Des fours efficaces au secours de l’habitat des derniers gorilles de montagne

Type de projet: Fours efficaces

Site du projet: Rwanda

La réduction CO₂ annuelle: 35 000 t

Moins de consommation de bois de chauffage - c’est-à-dire plus d'espace pour les animaux, moins de déboisement, moins de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, plus de temps et d’argent et une meilleure santé pour les femmes et jeunes filles au Rwanda! Cet objectif sera atteint par la vente subventionnée de fours efficaces sur le plan énergétique à des familles qui habitent autour du Volcanoes National Park dans le nord-ouest du Rwanda.

170 

EUR d'économies par an

5 135

fours efficaces installés

90 

ha de forêt protégés

Le Rwanda est le pays qui possède la plus forte densité de population. La consommation de bois de chauffage en forte augmentation en raison de la croissance de la population, qui immigre de régions déjà déboisées, met en péril l’écosystème de la forêt tropicale. Les gorilles de montage des Virunga, popularisés par Dian Fossey et qui vivent dans les forêts de nuage des montagnes des Virunga volcaniques au sein du Volcanoes National Park au nord-ouest du Rwanda, figurent notamment parmi les populations fortement menacées par la déforestation.

L'optimisation du processus de combustion répond à la consommation intensive de bois pour la cuisson. Likano, partenaire de projet myclimate, a développé avec la population un modèle de combustion efficace produit localement, qui nécessite plus de deux tiers de bois en moins que les foyers à trois pierres ordinaires. Fort de son apport de quelque 50 000 fours efficaces, le projet entend diminuer la consommation des familles en bois de combustion de 70% dans les environs du National Parc. Ainsi, l’habitat des gorilles de montagne est non seulement préservé mais cela permet aussi de circonscrire le CO2 qui se serait échappé dans l'atmosphère par la combustion.

Outre la protection des gorilles et la réduction des émissions de CO2, le projet change surtout les vies des femmes et des filles. Elles doivent investir beaucoup moins de temps ou d’argent pour acquérir du bois de chauffage - une tâche traditionnellement dévolue aux femmes. Elles sont par ailleurs moins exposées aux particules de suie nocives émanant des foyers ouverts grâce à la combustion efficace.

Les vapeurs ont fortement diminué dans la hutte. Je n'ai plus d'yeux rougis et mes poumons ne sont plus irrités. Je ne dépense plus que 50 francs rwandais (env. 5 centimes d'euro) par jour pour du bois de comubstion - un sixième de ce que je dépensais avant.


Ancille Mukasine, Kabatwa, Nyabihu District, Rwanda

Le four efficace permet de réduire le temps de cuisson de moitié. Les familles économisent ainsi jusqu’à une heure par jour, qu’elles peuvent réinvestir dans l’agriculture et d’autres activités. Car tout doit être effectué pendant qu’il fait jour. La plupart des huttes des personnes vivant autour du National Parc ne disposent pas d’électricité pour s'éclairer.

Le gain de temps constitue l'un des avantages du nouveau four. Je peux à présent tresser des paniers et les vendre dans ma propre boutique. 


Felicité Muragijimana, Rwanda

La pièce principale du four est un cylindre en argile local qui fait office de cheminée pour une bonne combustion. Un mélange isolant spécial à base d’argile et de restes de coques de café conserve la chaleur à l’intérieur. À l’extérieur, un revêtement stable en métal protège le four et le poids élevé, de plus de 20 kilogrammes, est à la base d’une longue durée de vie. Les restes des coques de café pour la production génèrent des revenus supplémentaires pour les producteurs de café de la région.

Je suis très fier de faciliter quotidiennement et durablement la vie de mes compatriotes et en même temps de protéger l'écosystème fragile et l'habitat des gorilles de montagne.


Faustin Ngirabakunzi, collaborateur du projet sur place

Ce projet s'entend comme un prolongement des mesures de protection mises en place par le gouvernement et les ONG pour le bien des forêts tropicales. Les fonds issus de la compensation CO2 sont utilisées pour la fabrication locale des fours et la vente subventionnée aux ménages. Des visites régulières dans les familles garantissent le suivi d’une utilisation optimale.

L’étroite collaboration avec l’IGCP (International Gorilla Conservation Program) permet de fixer chaque année une thématique principale dans la protection des gorilles de montagne. Celle-ci inclut par exemple la formation des rangers, des programmes de sensibilisation ou des travaux de réparation sur le mur de pierre qui sert de démarcation du Volcanoes National Park.

 

Le projet contribue à 10 ODD:

  • SDG 1: Les foyers économisent en moyenne 170 EUR par an en bois de chauffage.
  • SDG 3: Plus de 25 600 personnes bénéficient d’une meilleure santé et d’une meilleure qualité de vie car les vapeurs peuvent occasionner des maladies des voies respiratoires.
  • SDG 4: Un foyer économise une heure par jour, que les enfants peuvent consacrer par exemple aux tâches ménagères.
  • SDG 5: Les femmes gagnent une heure par jour dans l’acquisition de bois de chauffage, l’occasion pour elles de générer un revenu supplémentaire.
  • SDG 7: Jusqu’à présent, 5 135 réchauds efficients ont été vendus à prix réduits grâce à des subventions. Plus que 4 kg de bois sont nécessaires par jour, au lieu de 12 kg avant.
  • SDG 8: Jusqu’à présent, 12 emplois locaux ont été créés. 
  • SDG 12: Les réchauds sont fabriqués à partir de matériaux locaux recycables.
  • SDG 13: 35 000 tonnes de CO2 évitées par an.
  • SDG 15: Jusqu’à présent, 18 000 tonnes de bois ont été économisées et plus de 90 hectares de forêt ont été protégés contre la déforestation, ce qui préserve l’habitat de nombreuses espèces d’animaux et de plantes endémiques.
  • SDG 17: La collaboration avec des entreprises locales et des ONG crée une valorisation locale et des emplois.

Situation sans projet

Le déboisement menace l’habitat des gorilles de montagne

Le projét contribute aux ODD

Standard de projet

Numéro de projet

7213

Stay informed!