Earth Overshoot Day (jour du dépassement) : comment utilisons-nous nos ressources?

Les êtres humains exploitent de plus en plus leur planète d’année en année. Ils consomment plus de ressources que celles que la Terre est capable de produire. L’Earth Overshoot Day met ce problème en évidence. Il indique le jour précis de l’année où les ressources annuelles disponibles sont épuisées. En 2023, l’Earth Overshoot Day tombe le 2 août.

L’humanité vit à crédit et se retrouve ainsi confrontée à un dilemme écologique en se développant aux dépens de la Terre. Année après année, la consommation de ressources excède la capacité de régénération naturelle de notre planète. L’Earth Overshoot Day est calculé chaque année pour faire toute la lumière sur cette surexploitation. Cette année, il tombe le 2 août. À cette date, l’humanité a déjà consommé toutes les ressources que notre planète est en mesure de mettre à disposition sur toute l’année civile.

L’humanité a donc déjà utilisé les ressources renouvelables de la nature en un peu plus d’une demi-année. Autrement dit, un être humain consomme en moyenne les ressources naturelles d’environ 1,7 planète en 2023,

ce qui montre clairement que nous dépassons allègrement les limites de la Terre. Pour que notre existence soit durable, l’Earth Overshoot Day devrait tomber sur le 31 décembre, voire l’année suivante. Si tel était le cas, l’humanité aurait besoin tout au plus des ressources qui pourraient se régénérer.

Et soit dit en passant, si tous les êtres humains vivaient comme les Suisses, les perspectives seraient encore plus sombres. Le Swiss Overshoot Day 2023 est en effet tombé sur le 13 mai.

Comment l’Earth Overshoot Day est-il calculé?

L’Earth Overshoot Day compare l’offre et la demande des ressources de notre planète. L’offre correspond à toute la biocapacité de la Terre, c’est-à-dire la quantité de ressources qu’elle peut délivrer et le volume de déchets et d’émissions qu’elle peut absorber. Les forêts, les champs, les lacs, les mers et d’autres écosystèmes naturels jouent un rôle central à cet égard. La différence de productivité biologique de ces espaces joue un rôle crucial dans le calcul de la biocapacité. 

La demande correspond, quant à elle, à l’empreinte écologique de toute l’humanité, c’est-à-dire la surface requise pour produire toutes les ressources que consomment les êtres humains en un an.

L’«overshoot» (excédent en anglais) survient dès que la demande dépasse l’offre de ressources disponibles. La formule exacte de calcul de l’Earth Overshoot Day est la suivante: 

(biocapacité de la Terre / empreinte écologique de la population mondiale) × 365 jours

Comment l’Earth Overshoot Day a-t-il évolué?

L’Earth Overshoot Day tombait au mois de décembre dans les années 1970. Il remonte progressivement le calendrier depuis lors. Il a atteint le mois d’août au cours des années 2010. Les raisons de cette évolution sont multiples:

  • La population mondiale ne cesse d’augmenter
  • La progression constante de la prospérité s’accompagne d’une consommation effrénée de produits
  • Les écosystèmes naturels sont convertis en surfaces agricoles ou en zones industrielles et résidentielles

Toutes ces mutations accélèrent le changement climatique, qui conduit à son tour à la destruction d’écosystèmes naturels.

La tendance est claire: l’humanité consomme de plus en plus de ressources. Si la population mondiale augmente conformément aux prévisions de l’ONU, elle atteindra 9,7 milliards de personnes, qui consommeront alors les ressources de trois planètes chaque année d’ici à 2050. Pour éviter cette catastrophe, il faut développer des modes de vie durables. 

Quelles solutions permettraient d’entraver la progression délétère de l’Earth Overshoot Day?

En 2020, l’année du Covid-19, nous avons tous constaté qu’un changement était possible: l’Earth Overshoot Day est alors tombé sur le 16 août, soit environ deux semaines de plus que l’année précédente, du fait des mesures de lutte contre la pandémie et de l’activité économique réduite. Notre planète n’a toutefois pas profité durablement de ce répit. L’Earth Overshoot Day est en effet tombé sur le 29 juillet l’année suivante, en 2021.

Une stratégie permettant de façonner un avenir durable repose sur trois piliers:

  • L’efficacité: une meilleure utilisation des ressources et de l’énergie lors de la production de biens et de services.
  • La cohérence: remplacer l’économie de production linéaire par une économie circulaire qui génère aussi peu de déchets que possible. Les énergies renouvelables occupent le devant de la scène.
  • La sobriété: un changement pérenne de notre mode de vie, où l’économie vise une consommation raisonnée des ressources plutôt que la garantie d’une croissance économique perpétuelle. Il s’agit de satisfaire les désirs et les besoins de notre société sans gaspillage disproportionné ni consommation excessive. 

La campagne #MoveTheDate cherche à proposer des approches concrètes. Elle met l’accent sur cinq domaines (planète, villes, population, énergie et denrées alimentaires) pour repousser l’Earth Overshoot Day au 31 décembre. 

Il n’est possible de reporter davantage l’Earth Overshoot Day que si l’humanité adopte des modes de vie caractérisés par la sobriété et l’efficacité. En d’autres termes, chacun et chacune d’entre nous doit notamment réduire son empreinte carbone. Pour savoir comment peut y parvenir, lisez nos FAQ concernant les mesures intéressantes visant à lutter contre le changement climatique

Comment myclimate s’engage-t-elle en faveur de la campagne #MoveTheDate?

myclimate propose des solutions pour un engagement efficace en faveur du développement durable et de la protection du climat. En tant que partenaire de myclimate, œuvrez activement pour le climat et calculez vos émissions pour que vous sachiez comment réduire efficacement votre propre empreinte carbone.

 

CALCULEZ VOS ÉMISSIONS ENGAGEZ-VOUS ACTIVEMENT

 

Vous trouverez de plus amples informations sur le changement climatique et la protection du climat en Suisse dans notre Brochure climatique

Calculez vos émissions, réduisez votre empreinte carbone et soutenez des projets de protection climatique.

Calculez maintenant

Partager

Restez informés!