Qu’est-ce qu’une empreinte écologique?

L’empreinte écologique (Ecological Footprint) a été pensée au milieu des années 90 par Mathis Wackernagel et William Rees et s’est depuis imposée comme un indicateur de durabilité. Elle permet de définir le niveau de sollicitation de l’écosystème et des ressources naturelles terrestres.

L’empreinte écologique indique le nombre d’hectares de forêts, de prairies, de champs et d’océans nécessaires au renouvellement des ressources utilisées et à l’absorption des déchets produits. Elle permet ainsi de comparer les conséquences de notre consommation actuelle aux ressources terrestres disponibles. Le comportement de consommation de la population mondiale génère actuellement un déficit, ce qui signifie que l’humanité aurait besoin de 1,7 planètes Terre pour compenser. Les empreintes des pays d’Europe occidentale sont en grande partie supérieures à la moyenne, comme le montre la carte du Global Footprint Network.

L’empreinte écologique se calcule à tous les niveaux, que ce soit pour certaines activités précises, pour les particuliers, les entreprises, les communautés, les villes ou les pays. Contrairement à l’empreinte carbone, l’empreinte écologique prend en compte les émissions de CO₂ et d’autres facteurs environnementaux.

Source: footprintnetwork.org, Wackernagel/Beyers 2010: Ecological Footprint

Avec le calculateur myclimate CO₂, vous pouvez calculer et compenser vos émissions de CO₂.

Compensez maintenant

Stay informed!