L’économie circulaire grâce au recyclage du plastique en Roumanie

Type de projet: Gestion des déchets et compost

Site du projet: Buzău en Roumanie

Statut de projet: En cours

La réduction CO₂ annuelle: environ 58 000 t de CO

Ce projet de protection climatique promeut le recyclage des bouteilles en PET usagées et autres déchets en plastique. Les flocons et granules de PET ainsi produites sont réutilisées dans la production d’emballages ou comme isolants dans le secteur du bâtiment. Le recyclage permet de ménager les ressources et de réduire l’impact climatique.

En Europe, nous produisons 29 millions de tonnes de déchets en plastique par an, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Seuls 32 pour cent de ces déchets sont recyclés, tandis qu’environ 40 pour cent sont brûlés pour produire de l’énergie. Un quart des déchets restants, c’est-à-dire 7 millions de tonnes de plastique, finit dans des décharges: de précieuses ressources qui ne seront jamais réutilisées et ne sont quasiment pas biodégradables.

La stratégie européenne sur les matières plastiques dévoilée en 2018 prévoit une série de mesures visant à s’attaquer à ce problème au niveau européen. Entre autres, tous les emballages plastiques sur le marché européen devront être recyclables et un système plus efficace et standardisé pour la collecte et le tri des déchets devra être mis en œuvre sur tout le territoire de l’Union européenne d’ici 2030. Les nouvelles dispositions définissent un nouvel objectif de recyclage de 55 pour cent des déchets d’emballages plastiques d’ici 2030.

De nombreux Etats membres de l’UE sont encore loin de cet objectif. Dans les pays du sud-est de l’Europe, le taux de recyclage des plastiques et autres matières synthétiques est bien plus bas. En Roumanie, pays du présent projet, ce taux n’atteint que 14 pour cent.

Le recyclage du plastique crée des emplois en Roumanie

Depuis 2003, GreenTech Roumanie développe des capacités de recyclage du plastique à Buzău, au nord-est de Bucarest. La petite usine, d’une capacité de recyclage de 12 000 tonnes de plastique par an, s’est ainsi transformée en un groupe moderne avec une capacité de 100 000 tonnes de plastique par an qui produit des flocons, des bandes et des granules de PET recyclé. Ces derniers sont réutilisés dans les secteurs de l’automobile et de la construction, ainsi que pour la fabrication de produits d’hygiène et de filtres. GreenFiber, filiale de GreenTech, produit des fibres de polyester recyclées à partir des flocons de PET. Avec plus de 1 100 employés, GreenTech et sa filiale GreenFiber sont devenues les plus gros employeurs de Buzău, une région relativement sous-développée qui souffre d’un taux de chômage deux fois plus élevé que la moyenne nationale. 

Travailler chez GreenTech a vraiment changé ma perception des déchets. Ici, on parle non pas de déchets mais de matériaux de recyclage ou de ressources. C’est frappant de voir tout ce qu’on peut économiser en recyclant et à quel point nos activités évitent que les déchets en plastique finissent tout simplement à la décharge et salissent nos terres.

Tudor Mihail Aurel, employé de GreenTech depuis 2005

GreenTech se veut l’ambassadrice d’une économie circulaire, d’une utilisation efficace des ressources et d’une réelle prise de conscience de l’importance d’éviter les déchets et de réutiliser. L’entreprise veut contribuer à réduire la pollution des mers et des paysages causée par les déchets en plastique.

Classes d’écoles et communes deviennent partenaires

Depuis de nombreuses années, elle mène des campagnes d’information et des ateliers pour les classes d’écoles et les communes, qui visitent l’usine et ont ainsi l’occasion de se familiariser sur place avec l’importance des activités de GreenTech et les étapes du processus de recyclage. Plus de 10 000 enfants ont participé aux ateliers jusqu’à présent. Grâce à des partenariats pour l’économie circulaire, GreenTech, en collaboration avec la ville de Buzău et d’autres communes roumaines, promeut la mise en place d’un meilleur système de tri des déchets et de recyclage.  

Les revenus des ventes de certificats de CO₂ serviront à augmenter les capacités pour le recyclage adéquat des déchets dangereux tels que les déchets électriques ou médicaux, dont la Roumanie manque jusqu’à présent. De plus, l’entreprise prévoit le développement d’activités de recyclage dans d’autres régions en Roumanie et dans l’est de l’Europe qui permettront de collecter, trier et revaloriser les déchets plastiques dans une optique d’économie circulaire. GreenTech est la première et la seule entreprise de recyclage européenne dont les activités ont été certifiées Gold Standard comme projet de protection climatique. L’entreprise et ses employés sont particulièrement fiers de leur rôle d’ambassadeurs et de pionniers dans le domaine.

 

 

Le projet contribue à 6 ODD:

Plus de 50 000 élèves ont participé aux campagnes d’information jusqu’à maintenant. Des partenariats pour une économie circulaire sont établis avec des villes et communes.

GreenTech valorise particulièrement l’égalité. De nombreuses femmes sont employées à des postes de management et au sein de la direction générale.

GreenTech et GreenFiber emploient 1 142 personnes. Elles sont le plus important employeur de la ville de Buzău et proposent des formations et des emplois à de nombreuses personnes désavantagées.

Près de 100 000 tonnes de vieux plastique, en particulier des bouteilles en PET, sont concernées par le processus de recyclage et n’atterrissent pas dans les décharges.

GreenTech produit chaque année 65 000 tonnes de flocons de PET, qui sont ensuite utilisées dans la fabrication de divers produits.

Les activités de l’entreprise permettent d’éviter près de 60 000 tonnes d’émissions de CO₂ par an.

Situation sans projet

Production de plastiques à partir de matières premières fossiles

Standard de projet

Numéro de projet

7231

Stay informed!