Portefeuille d'imprimés myclimate Brésil / Suisse

Une combinaison de Swissness et d’une exploitation forestière durable - le portefeuille exclusif pour l'industrie de l'imprimerie

Une partie des réductions d'émissions est générée en Suisse, notamment par l'exploitation des centrales de biogaz. Celles-ci utilisent les déchets de ferme agricole, comme le fumier et le lisier, pour la production d'électricité et de chaleur, tout en réduisant les émissions de méthane nuisibles au climat. L'autre partie du portefeuille contient des certificats de réduction des émissions provenant d'un projet de protection climatique au Brésil. Là-bas, les forêts, un important fournisseur de matières premières pour l'industrie du papier notamment, sont gérées durablement conformément aux directives FSC et les déchets de bois produits sont utilisés pour produire de l'électricité à partir de matières premières renouvelables.

La construction et le fonctionnement de ces deux installations agricoles de biogaz en Suisse permettent de prévenir les émissions de méthane tout en produisant de l'électricité et de la chaleur. Pour les installations de petite taille, le seuil de rentabilité est difficile à atteindre. Les revenus provenant des certificats de réduction de CO₂, attribués à ce projet uniquement pour la prévention des émissions de méthane, permettent tout d'abord la mise en place de ces installations de production de biogaz et garantissent une exploitation durable et rentable. Dans les installations du présent projet, les excréments d'animaux provenant des fermes et les déchets organiques d'autres sources fermentent tout d’abord dans un digesteur et produisent ainsi du biogaz, qui est alors transformé en électricité et en chaleur dans une centrale de cogénération. L'électricité générée alimente ensuite le réseau électrique, tandis que la chaleur sert au processus de méthanisation de l'installation de biogaz et au chauffage de bâtiments. Enfin, le digestat, résidu de la méthanisation, constitue un engrais de qualité qui peut être épandu dans les champs alentour. Les installations agricoles de biogaz produisent non seulement une énergie renouvelable, mais elles préviennent en outre les émissions de méthane, gaz à effet de serre très puissant qui se forme lors du stockage d'engrais naturels.

 

Dans la région brésilienne de l’Amazonie, myclimate soutient le passage du diesel aux plaquettes de bois FSC pour la production d’électricité. Le projet remplace plusieurs générateurs diesel et aide à approvisionner les quelque 80 000 habitants de la ville en électricité plus respectueuse du climat. Chaque année, 100 000 tonnes de bois sont nécessaires pour la production d’électricité. Celles-​ci sont livrées sous forme de déchets de bois et de sciures de la scierie. Tous ces déchets de bois proviennent de l’agriculture durable conformément aux directives FSC. Avant la mise en service de l’installation, ces déchets de bois macéraient en larges tas sur le terrain. L’emploi durable a par conséquent permis d’obtenir également une réduction du gaz à effet de serre qu'est le méthane.

 

Restez informés!