Une centrale solaire remplace l’énergie fossile en République Dominicaine

Type de projet: Solaire

Site du projet: République dominicaine

Statut de projet: en cours, crédits disponibles

La réduction CO₂ annuelle: 48 026 t

L’installation de la plus grande centrale à énergie solaire dans les Caraïbes permet de substituer l’énergie solaire à l’énergie provenant de source fossile, mais aussi de créer des emplois locaux, un centre pour les visiteurs et un fonds pour les activités sociales et écologiques.

5%

des revenus des crédits carbone sont reversés dans un fonds communautaire.

264 000

panneaux solaires installés

53

emplois permanents créés

Le projet prévoit la mise en place d’un parc photovoltaïque de 60 mégawatts de la province de Monte Plata en République Dominicaine. Il est prévu d’atteindre un rayonnement solaire équivalent à une fois et demi le niveau obtenu en Suisse (soit 1 490 KWh/kWp) Grâce à ces conditions d’ensoleillement idéales, la production d’électricité pourra atteindre 100 gigawatts-heure par année (l’équivalent de la consommation de 20 000 ménages en Suisse).
 

C’est la plus grande centrale solaire des Caraïbes et la première de ce type dans la région. L’installation livre de l’électricité renouvelable et produite localement pour 50 000 ménages dominicains par an. Elle permet d’obtenir une réduction d’environ 70 000 tonnes de CO2 par an. Cela correspond à la combustion de 26 millions de litres de combustibles fossiles.

Le succès de la centrale solaire de Monte Plata augmente le taux d’emploi local et le pourcentage des énergies renouvelables en République Dominicaine.

Dr. Quincy Lin, directeur de GES

Une étude d’impact sur l’environnement a été réalisée. Le propriétaire est tenu de procéder au reboisement à l’extérieur de la zone occupée par l’installation en cas de déforestation causée par le projet, et d’assurer la conservation d’une surface bordant une rivière adjacente. Il doit ou devra replanter une quantité au moins équivalente de plantes indigènes à côté du site du projet, et planter différentes espèces végétales à l’intérieur de la zone du projet. De plus, un centre pour les visiteurs sera érigé près de la centrale solaire afin de montrer les possibilités offertes par l’énergie renouvelable et de sensibiliser au climat. Au moins 5 pour cent du revenu généré par les crédits carbone seront reversés dans un fonds consacré au financement d’activités sociales e écologiques et aux dons, géré par la commune de Monte Plata.

Jusqu’à présent, les 5 pour cent de financement carbone (fonds communautaires) ont été utilisés pour les activités suivantes:

  • Construction d’un centre de sensibilisation à l’énergie solaire dans la centrale
  • Don d’une centrale photovoltaïque de 100 kV à l’Hôpital central des Forces armées
  • Recrutement de collaborateurs pour le projet sur place
  • Développement des capacités pour les étudiants de l’Assistance de l’électricité résidentielle du «Centro de Capacitación Aquino Leyba (CECAL)», avec pour objectif de découvrir le parc solaire photovoltaïque de Monte Plata et de connaître le mode de fonctionnement et l’impact des systèmes de ce type.
  • Échange continu avec les divers acteurs tels que la communauté concernée par le projet, en partageant des informations sur le projet et en expliquant les activités sociales et écologiques associées

 

L’assistance accordée par myclimate et par le mécanisme de compensation carbone volontaire a accru l’attractivité du projet auprès des investisseurs. La réalisation de la centrale a été financée par GES et opérée par Soventix.

Plus de photos sur Facebook.

 

Ce projet contribue à 7 ODD:

5% des revenus des crédits carbone sont reversés dans un fonds communautaire dédié aux activités sociales et environnementales.

Des personnes sont formées sur différents aspects du projet, notamment avec l’aide du centre éducatif.

219 GWh d'énergie renouvelable ont été livrés au réseau jusqu'en 2020. Cela signifie qu'environ 130 000 ménages produiront localement de l'électricité renouvelable.

53 emplois à long terme ont été créés (40 hommes et 13 femmes). En outre, 36 employés de sécurité d'une entreprise externe sont employés et 200 emplois ont été créés pendant la construction.

31 000 tonnes de CO₂ ont été économisées par an

2 000 arbres ont été remis en culture.

Des experts étrangers ont participé au projet pour renforcer les capacités locales. 264 000 modules solaires ont été installées (l’équivalent de 50 terrains de football), complétant ainsi la diffusion d’une technologie respectueuse de l’environnement.

Restez informés!